Les garanties perte d’autonomie, invalidité, incapacité temporaire de travail

L’assurance emprunteur permet à l’assuré d’être couvert contre un certain nombre de risques et de pouvoir rembourser son prêt immobilier dans tous les cas. Les garanties d’un contrat assurance emprunteur sont les suivantes : décès, perte d’emploi, PTIA (Perte Totale Irréversible d’Autonomie), Incapacité Temporaire de Travail, Invalidité. Mais quelles sont les différences entre les garanties Perte d’Autonomie, Incapacité de Travail et Invalidité ? Focus sur ces trois garanties essentielles d’un contrat d’assurance emprunteur.

La garantie PTIA (Perte Totale Irréversible d’Autonomie)

Pour pouvoir être couvert par la garantie PTIA assurance emprunteur, il faudra qu’un médecin (souvent le médecin expert mandaté par l’assurance) ait constaté un taux d’invalidité physique ou mentale qui causerait une incapacité totale et irréversible d’exercer toute activité génératrice de revenu et vous obligeant à recourir à l’aide d’une tierce personne pour vous accompagner durant chaque tâche de votre quotidien. Elle doit correspondre pour la Sécurité Sociale à un taux supérieur à 66%, attribué avant l’âge de 65 ans (invalidité 3ème catégorie). En cas de PTIA, votre assureur remboursera la totalité du capital restant dû à votre organisme de crédit.

MUTLOG a choisi d’aller plus loin, et couvre cette PTIA jusqu’au 70ème anniversaire.

L’Incapacité temporaire de travail

L’incapacité temporaire de travail est une inaptitude liée un événement de la vie qui empêche l’assuré d’exercer sa profession durant une période plus ou moins longue. L’incapacité temporaire totale de travail (ITT) nécessitant un retrait complet du poste de travail durant une période déterminée afin de favoriser la convalescence. La prise en charge des échéances de prêt par cette garantie débute généralement à compter du 91ème jour d’arrêt de travail : les 90 premiers jours correspondent à un délai de carence pendant lequel l’assuré n’est pas indemnisé. Le délai le plus couramment rencontré est donc de 90 jours, mais il peut être modulable en fonction du contrat concerné (30, 60, 90 ou 180 jours).

Attention, certains assureurs vont définir l’ITT par rapport à l’incapacité à exercer toute profession, ce qui est bien moins protecteur.

L’assurance prêt immobilier intervient alors soit pour compenser la perte de revenu (contrat indemnitaire), soit pour rembourser l’échéance du crédit immobilier, indépendamment d’un éventuel maintien de salaire (contrat forfaitaire).

L’Invalidité

La notion d’invalidité est la plus difficile à analyser, car la Sécurité Sociale et les assureurs n’utilisent pas forcément le même langage et interviennent de façon différente.

La Sécurité Sociale parle d’Invalidité 1ère ou 2ème catégorie. Dans les 2 cas, la capacité de travail ou de gain est réduite des deux tiers, mais en 1ère catégorie, l’assuré peut toujours travailler. Cette appréciation se fait en fonction de la capacité à exercer toute profession.

Certains assureurs suivent ce classement, mais d’autres comme MUTLOG vont plus loin, en jugeant l’invalidité par rapport à la capacité de l’assuré à exercer SA profession.

MUTLOG indemnise ainsi en Invalidité Permanente Totale les personnes classées en 1ère et 2ème catégorie par la Sécurité Sociale, et en IPP des personnes qui, selon la décision Sécurité Sociale, ne sont pas invalides.

De plus, la limite d’indemnisation a été portée par MUTLOG au 70ème anniversaire.

Le contrat Altus Evolution de Mutlog contient bien évidemment ces différentes garanties. Mais contrairement aux autres contrats du marché, Altus Evolution propose des « plus solidaires ». Par exemple, concernant la Perte Totale et Irréversible d’Autonomie, Mutlog à travers son contrat Altus Evolution offre un forfait supplémentaire de 500 euros !

Pour découvrir le contrat Altus Evolution et ses « plus solidaires », cliquez ici !